Collectif VERDI 

Le collectif VERDI s'est constitué à partir de musicien.ne.s d'orchestres ayant signé la tribune Cadence Rompue en 2020, auxquel.le.s se sont associés les multiples métiers de l'orchestre.


Sensibles aux questions écologiques et à l'impact environnemental des activités des formations orchestrales professionnelles, ils et elles souhaitent agir au sein de leur formation afin de les faire évoluer vers un fonctionnement plus sobre, en accord avec la trajectoire que doivent prendre nos sociétés à l’horizon 2030.

        Manifeste 

Mettons nos orchestres au diapason des enjeux écologiques !

 

Nous, musicien.ne.s, technicien.ne.s et administrations des Orchestres et Ensembles de musique classique, voulons relever l’immense défi de ce siècle qu’est la transition écologique, et souhaitons nous engager vers un monde plus responsable, écologique, local et solidaire. C’est en nous rassemblant que nous pourrons lutter et agir contre le dérèglement climatique et l’érosion de la biodiversité. L’urgence écologique nous oblige à réagir collectivement dans tous les domaines, et nous estimons que les orchestres ont une partition importante à jouer. Soucieux.ses de la planète et de l’ensemble des êtres vivants qui cohabitent, et souhaitant partager avec le public pendant encore de longues années cette si belle passion, nous voulons tendre vers des pratiques plus durables et penser ensemble à l’orchestre de demain.

 

Pour réaliser ce défi, nous nous engageons à :

- Initier des pratiques durables dans le fonctionnement quotidien des orchestres

- Mesurer l’impact environnemental de l’orchestre pour mieux le réduire.

- Sensibiliser, former les équipes artistique, administrative et technique sur les enjeux du changement climatique.

- Travailler en lien avec les pouvoirs publics pour mettre en œuvre des politiques culturelles tournées vers la transition écologique.

- Proposer des évènements musicaux en lien avec la transition écologique et inclure les publics dans cette démarche.

- Favoriser l’utilisation des transports décarbonés.

- Favoriser le respect de l’environnement et l’éco-responsabilité dans les bâtiments.

- Intégrer les principes d’éco-conception à la production de spectacle.

- Promouvoir la sobriété numérique et une utilisation raisonnée des outils digitaux.

- Créer un label “Orchestre vert” pour souligner et encourager les pratiques vertueuses.

- Constituer une équipe Développement Durable dans chaque orchestre pour proposer, dynamiser et suivre les pratiques éco-responsables.

Encourager, soutenir, fédérer, s’inspirer,

rester attentifs aux pratiques mises en place autour de nous,

Il y a mille façons de s’y prendre mais un seul combat à mener.